tanaka-world.net

2e Guerre Mondiale

Retour vers la page principale

Évolution des bataillons d'infanterie


créé par Tanaka le 10/01/2014, modifié par Tanaka le 10/03/2019

Comment trouver les informations

Pour connaitre le format des bataillons d'infanterie mis en oeuvre par l'armée allemande tout au long de la guerre, il faut analyser les "Soll Gliederung" (stuctures théoriques) de chaque division engagées et les "Kriegsstärkenachweise" (K.St.N. ou Tableau des Effectifs et Dotations de guerre - TED). Le site suivant (le redacteur du site est un spécialiste du sujet) permet d'obtenir les structures théoriques et cet autre site, les TED. A partir de ces informations, je vais analyser l'évolution des bataillons d'infanterie allemands au fil de la guerre.

Généralités

Les TED se lisent du haut vers le bas et de la droite vers la gauche. Pour comprendre les sigles qui sont utilisés (non conformes à ceux de l'OTAN), il faut se pencher sur les documents suivants pour la période 1939 à 1940, pour des périodes différentes, il existe les memes informations, il faut les récupérer sur le même site sur d'autres pages, comme ici ou , mais comme le but de cet article n'est pas d'expliquer comment les lire, je n'irais pas plus loin.

Structure au début de la guerre

Pour l'instant, au début de la guerre, à l'analyse des documents théoriques, on constate qu'il n'y a que 3 formats de bataillon d'infanterie :

Format 1

Format 2

Format 3

A la vu de ces documents, on déduit facilement que la compagnie de commandement du bataillon est la même dans les trois formats et les seuls TED (K.St.N.) pour les compagnies de commandement du bataillon sont à cette époque :

Alors que les compagnies de commandement sont spécifique en fonction de leur origine géographique, la composition des compagnies d'infanterie n'est pas diférenciée en fonction de leur origine géographique. Les compagnies d'infanterie ont une structure qui correspondent aux TED suivants :

La composition de chaque format de bataillon est consultable à l'adresse suivante : http://www.tanaka-world.net/?p=453 (tous les termes sont en français). Vous trouverez éventuellement un lexique de termes à cette adresse : http://www.tanaka-world.net/?cat=36, si vous préférez lire les TEDs du site en allemand.

Malgré cela, après lecture de document en provenance d'autres sites, il apparait que ces organisations ne soient pas aussi "carrés" que ce qu'on pourrait attendre de nos cousins germaniques. Avant la déclaration de guerre, l'armée allemande aligne 52 divisions d'active (dont les 6 divisions blindés, 4 divisions légères et 2 brigades blindés), qui peut être porté à 62 divisions par l'ajout immédiat de 10 divisions d'infanterie de réserve, puis complété par 36 autres divisions constitués d'anciens de la 1er Guerre Mondiale.

Dans la littérature disponible, les 42 premières divisions d'infanterie (1.ID, 2 (mot), 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 (mot), 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20 (mot), 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29 (mot), 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 44, 45, 46) sont désignés comme faisant partie de la 1ère vague de mobilisation (difficile à croire, puisqu'elles sont d'active).

Nous pourrions nous attendre à une exacte correspondance des unités par rapport au TED cités, malheureusement, ce n'est pas le cas.

Campagne de France

Au 10 mai, l'allemagne aligne 143 divisions, dont 10 divisions blindés (les 4 divisions légères ont été transformés en divisions blindés). L'Allemagne a donc mobilisé 45 autres divisions d'infanterie au cours des 9 mois de la "drole de guerre"

Le nombre de format de bataillons d'infanterie augmente, il passe à 4 :

Format 1

Format 2

Format 3

Format 4

Tout comme la France qui compléte, renforce et modernise les équipements de son armée, l'Allemagne procède de la même manière, les bataillons d'infanterie sont renforcés en armes collectives.

Des schémas, nous sommes en mesure de définir les moyens à retrouver dans les différents TEDs (K.St.N.) existants à ce moment-là :

On constate qu'au moins 3 structures de compagnies ne sont pas trouvables dans les TEDs disponibles. C'est une énigme quand on connait les méthodes très "allemandes" quand à l'organisation des unités.

Opération "Barbarossa"

Le nombre de format de bataillons d'infanterie diminue en passant à 3 :

Format 1

Format 2

Format 3

Les structures qu'on reconnait sont :

Comme pour la campagne de France, il existe des structures de compagnies inconnues. Est-ce une erreur ? il sera nécessaire de trouver l'origine de cette erreur.